WiFi ou 5G : pourquoi choisir ?

La technologie 5G sera bientôt disponible en France. C’est avec cette volonté que le gouvernement français a lancé le processus d’attribution des fréquences le 15 juillet dernier. D’après l’ARCEP, 100 % du territoire français devrait être couvert en très haut débit d’ici 2030 soit 25 000 sites ouverts par les opérateurs télécoms . La 5G va-elle remplacer le WiFi ? Eléments de réponse.

Frederic Aguilar est directeur technique France d’Extreme Networks. (crédit : D.R.)

Si l’on peut légitimement s’interroger sur le fait que la 5G puisse remplacer le WiFi dans un avenir proche, c’est pourtant loin d’en être le cas. Les deux technologies ont chacune leurs propres caractéristiques et devront coexister dans le futur.

Ce débat technologique rappelle celui qui a eu lieu il y a une décennie lors de l’apparition du cloud. A l’époque, on supposait en effet qu’il remplacerait complètement le modèle on-premise. Force est de constater que tous les systèmes informatiques n’ont pas tous migrés dans le cloud. Car chaque technologie dispose de ses spécificités et de son environnement d’application. Dans ce contexte, elle ne peut être substituée totalement par une autre. Et cette allégorie, vaut pour la 5G et le WiFi.
Pas de solution unique au besoin de connectivité de chaque environnement

Des tâches différentes exigent des outils différents, et il y a un certain nombre de domaines dans lesquels chaque technologie excelle. Prenons par exemple un environnement local, avec une forte densité d’appareils connectés, comme un établissement scolaire ou un hôpital, le WiFi s’impose comme le plus efficace. Il permet une utilisation intensive de la bande passante pour assurer par exemple la transmission de contenu multimédia ou de fichiers volumineux. Il offre en effet plus de fiabilité et de rapidité de connexion.

D’autres avantages du WiFi ne proviennent pas de la technologie elle-même, mais des possibilités qu’elle offre. Une de ses caractéristiques est notamment d’effectuer des analyses de trafic et de recueillir des informations précieuses pour le service informatique et au-delà pour l’entreprise. En outre, le WiFi apporte aussi à la direction informatique la capacité d’optimiser le fonctionnement des applications à la détection, de corriger et même d’anticiper les incidents sur le réseau, mais aussi de rechercher des informations sur la navigation des usagers ou encore de développer des produits et services adaptés à leurs besoins. Autant de fonctions que ne permet pas la 5G, car le réseau est la propriété de l’opérateur. Enfin, avec le WiFi, la sécurité est clairement renforcée par l’intégration de la norme WPA3, condition préalable au WiFi 6.

Il faut toutefois reconnaitre que le WiFi ne permet pas une qualité optimale pour la téléphonie d’aujourd’hui. Même si sa capacité croissante a permis d’améliorer la qualité des appels vocaux, le mobile a été conçu dès le départ pour les communications vocales en temps réel, et la 5G est venue pour l’améliorer.

Cependant, on ne peut nier que la 5G va permettre le développement massif de nombreuses révolutions technologiques que nous verrons dans les années à venir, des voitures autonomes aux villes intelligentes. Tout ce qui nécessite une connectivité dans de grandes zones géographiques nécessitera la 5G pour fonctionner : une voiture autonome ne peut pas se connecter à un réseau public WiFi gratuit. La vitesse, les performances et la densité de couverture offertes par la 5G permettront de relier des villes entières, et cette infrastructure sous-jacente servira de base à toutes sortes d’innovations “intelligentes”.

Avec la 5G, la connectivité sans fil sera externalisée à un opérateur de télécommunications ou à un fournisseur de services. Dans ce contexte, un service de haute qualité sera délivré sans avoir à supporter les coûts de maintenance, de gestion et de mise à niveau de l’infrastructure.
WiFi et 5G coexisteront pour une meilleure expérience utilisateur

Pour prouver leur réel potentiel, ces technologies doivent être utilisées intelligemment. La demande en 5G va obliger les opérateurs à revoir la conception de leurs opérations de liaison terrestre. Des contraintes de déploiement très strictes ont en effet été imposées aux opérateurs par l’ARCEP.

La combinaison de ces deux technologies posera les bases de nombreuses innovations dans les années à venir : réalité virtuelle, reconnaissance vocale et faciale avancée, robotique et bien d’autres. Il est vrai que la 5G va être, à bien des égards, une technologie révolutionnaire au potentiel immense, mais cela ne doit pas occulter pour autant le rôle que joue et continuera de jouer la technologie WiFi. Aujourd’hui, notre monde n’est plus concevable sans WiFi, et les voix qui proclament que la 5G va simplement le remplacer sont irréalistes.

Date

septembre 30, 2019

Contacter les experts

Contactez Armada systems